Entreprises et Territoires en liste unie

La liste Entreprises et Territoires en vue des élections à la Chambre de commerce et d’industrie de Meurthe-et-Moselle vient d’être présentée le 22 septembre. Un programme en soixante-dix propositions, une force de frappe revendiquée visant à l’unité nécessaire pour que la Lorraine pèse réellement en vue de l’échéance de la future CCI Grand Est. «Nous […]

316
La liste Entreprises et Territoires vient d’être dévoilée le 22 septembre pour les prochaines élections à la CCI de Meurthe-et-Moselle.
La liste Entreprises et Territoires vient d’être dévoilée le 22 septembre pour les prochaines élections à la CCI de Meurthe-et-Moselle.

La liste Entreprises et Territoires en vue des élections à la Chambre de commerce et d’industrie de Meurthe-et-Moselle vient d’être présentée le 22 septembre. Un programme en soixante-dix propositions, une force de frappe revendiquée visant à l’unité nécessaire pour que la Lorraine pèse réellement en vue de l’échéance de la future CCI Grand Est.
«Nous souhaitons être le 4e acteur du développement économique avec la Région, la Métropole et l’Université.» François Pélissier, l’actuel président de la Chambre de commerce et d’industrie de Meurthe-et-Moselle et pilote de la liste Entreprises et Territoires dans le département voit surtout l’échéance de la future CCI Grand Est annoncée pour février prochain. «Il faut l’unité du monde consulaire. Nous ne sommes pas là pour nous amuser mais pour construire une CCI Lorraine forte dans le Grand Est.»
Représentative et unie
Reste déjà à s’imposer dans le département à l’occasion des prochaines élections pour la CCI de Meurthe-et-Moselle (scrutin annoncé du 20 octobre au 2 novembre). La liste, présentée le 22 septembre à Nancy, se veut représentative du tissu économique avec «49 % de TPE, 50 % de PME et 10 % de grands groupes». Dans les différentes catégories (commerce, industrie et services), «nous avons des personnes aguerries et reconnues dans leur secteur. C’est indispensable en vue de la CCI Grand Est où il va falloir que la Lorraine pèse de tout son poids.» La liste prône l’unité, même si face à elle il y a celle d’Étienne Malher de la CGPME de Meurthe-et-Moselle (présentée au début du mois, voir notre précédent numéro) casse un peu (beaucoup) la donne. Reste aux entreprises ressortissantes de la Chambre de choisir ! Elles sont près de 20 000 à être concernées par ces élections.

emmanuel.varrier