Michel Silva Référent ICPF & PSI Lorraine

Le CNEFOP (Conseil national de l’emploi, de la formation et de l’orientation professionnelle) vient d’annoncer que la certification de l’ICPF & PSI fait dorénavant partie de la liste des certifications «qualité reconnue». Une avancée pour cet organisme de certification, car au 1er janvier prochain tous les formateurs et organismes se devront d’être certifiés pour bénéficier […]

349

Le CNEFOP (Conseil national de l’emploi, de la formation et de l’orientation professionnelle) vient d’annoncer que la certification de l’ICPF & PSI fait dorénavant partie de la liste des certifications «qualité reconnue». Une avancée pour cet organisme de certification, car au 1er janvier prochain tous les formateurs et organismes se devront d’être certifiés pour bénéficier de financements publics dans leurs actions de formation.
1. Le fait que le CNEFOP reconnaisse votre certification est-ce un soulagement ?
Michel Silva : Oui, surtout pour les formateurs déjà certifiés car ils seront intégrés dans liste d’homologation. C’est le critère indispensable, à partir de janvier prochain, pour que les financeurs acceptent de financer les formations.
2. Qu’est-ce qui vous différencie des autres certificateurs ?
M.S : Nous certifions le formateur, la personne en elle-même et non pas l’organisme. Vous pouvez avoir un organisme certifié mais avec des formateurs qui ne le sont pas forcément.
3. L’obligation de certification va-t-elle permettre de rendre le marché plus sain ?
M.S : Cela va contribuer à professionnaliser encore un peu plus le métier et surtout permettre au formateur de faire valoir la reconnaissance de son expertise.
emmanuel.varrier