Entreprise soucieuse de vos demandes

Mickael Meder, qui a évolué pendant près de 15 ans en tant que responsable d’affaires dans l’énergie et le génie climatique, a créé Mlc Énergie à Ludres en juillet 2016, avec l’envie d’évoluer de ses propres ailes. L’entreprise propose des services «d’audit, de conseil, d’installation et d’entretien préventif dans le génie climatique» indique Mickael Meder. […]

338
L’équipe de Mlc Énergie.
L’équipe de Mlc Énergie.

Mickael Meder, qui a évolué pendant près de 15 ans en tant que responsable d’affaires dans l’énergie et le génie climatique, a créé Mlc Énergie à Ludres en juillet 2016, avec l’envie d’évoluer de ses propres ailes.
L’entreprise propose des services «d’audit, de conseil, d’installation et d’entretien préventif dans le génie climatique» indique Mickael Meder. L’activité principale de l’entreprise consiste en l’installation de chauffages, de systèmes de ventilation (plus précisément du traitement et de la qualité de l’air) et de climatisation (CVC). Mlc Énergie s’occupe aussi de l’entretien de la plomberie, des réseaux d’air comprimé et de la protection incendie. Le CVC représente près de 70 % de l’activité, suivi par la plomberie (20 %), et l’air comprimé et la protection incendie (10 %).
Clientèle majoritairement professionnelle
L’entreprise est ouverte à tous types de marchés. La clientèle se compose à «90 % de professionnels, dont 20 % de marchés publics par appels d’offres et 70 % d’entreprises (laboratoires, logistiques et le tertiaire), puis de 10 % de particuliers, uniquement pris sur recommandation, Mlc Énergie ne les démarche pas.» Concernant la concurrence, le dirigeant tire son épingle du jeu en s’adaptant «au budget du client, tout en conservant la même qualité de service». Mlc Énergie à d’autres atouts, notamment, la passion de son dirigeant pour l’activité et l’expérience : «on a une bonne connaissance du métier, on sait prendre du recul sur les opérations en cours». La société favorise les partenariats avec des fournisseurs et distributeurs locaux : «une douzaine dans un rayon de 5 km, seuls deux produits sont hors région». L’entreprise est composée de cinq personnes dont M. Meder. Le dirigeant a la volonté de croître ses effectifs via l’embauche d’un salarié chaque année, «et d’atteindre 10 salariés maximum, pour rester une entreprise locale et indépendante». Mickael Meder souhaite développer le service local avec ses clients, et faire prendre conscience à ceux-ci de l’importance des économies d’énergie réalisables : «à terme, elle conduit à des économies financières non négligeables.»

camille.schaub