KALÉIDOSCO: Mettre du verre dans ses assiettes

Depuis septembre 2016, cinq jeunes femmes ont fondé leur coopérative Kaléidosco pour mettre en commun leur créativité dans le travail du verre. Pour le lancement de leur nouvelle gamme imaginée autour de l’art de table, les artistes ont mis en place une campagne de financement participatif. «Nous nous sommes rencontrées lors d’une formation au Centre […]

439
BentoKaléidosco est une collection de vaisselle en verre conçue comme des modules à combiner pour s’adapter à différents scénarios de repas.
BentoKaléidosco est une collection de vaisselle en verre conçue comme des modules à combiner pour s’adapter à différents scénarios de repas.

Depuis septembre 2016, cinq jeunes femmes ont fondé leur coopérative Kaléidosco pour mettre en commun leur créativité dans le travail du verre. Pour le lancement de leur nouvelle gamme imaginée autour de l’art de table, les artistes ont mis en place une campagne de financement participatif.

«Nous nous sommes rencontrées lors d’une formation au Centre européen de recherches et de formation aux arts verriers en Lorraine. Rapidement, nous avons émis le souhait de faire quelque chose ensemble» explique Angèle Paris. Après une expérience à l’étranger aux quatre coins du monde pendant deux ans pour chacune d’entre elles et une formation à la création d’entreprise, les cinq jeunes femmes décident de mettre à exécution leur projet de coopérative en Lorraine : «une manière de mutualiser les locaux, le matériel, les compétences mais surtout de coopérer ensemble sur des projets communs autour du verre» ajoute l’artiste. Elles travaillent le verre sous toutes ses formes à chaud ou à froid et elles imaginent des objets sur les univers de l’art de la table, de l’architecture ou des luminaires dans un esprit design et contemporain. Cette matière brute et difficile à travailler permet, grâce à différentes techniques, de produire une grande variété d’objets avec des textures et des jeux de lumières propres au verre.

Une campagne de crowdfunding

Après plusieurs mois de travail, l’équipe a imaginé un service de table. Le lancement des premières séries nécessite une levée de fonds pour l’achat, entre autres, d’un four de thermoformage : «Nous avons créé une campagne de financement participatif avec un système de prévente sur KissKissBankBank» conclut-elle. La campagne se poursuit jusqu’au 22 avril et Kaléidosco a déjà levé 70 % de l’objectif soit 6 000 euros.