Bombylius : l’entreprise qui protège la biodiversité

« Le Bombylius est un insecte surprenant qui s’active surtout au printemps. Il illustre bien la mission que je défends ». C’est ainsi que justifie Mathilde Vincent la dénomination qu’elle a choisi pour son entreprise. Diplômée en aménagement paysager à Roville-aux-Chênes, la conseillère a travaillé dans un premier temps comme chargée de mission Biodiversité et Continuité écologique […]

441

« Le Bombylius est un insecte surprenant qui s’active surtout au printemps. Il illustre bien la mission que je défends ». C’est ainsi que justifie Mathilde Vincent la dénomination qu’elle a choisi pour son entreprise.

Diplômée en aménagement paysager à Roville-aux-Chênes, la conseillère a travaillé dans un premier temps comme chargée de mission Biodiversité et Continuité écologique pour le Pôle d’Equilibre Territorial et Rural du Pays de la Déodatie. En janvier 2017, elle décide de se mettre à son propre compte et crée Bombylius : « Il s’agit d’un bureau d’études spécialisé dans les aménagements paysagers durables et bio-diversifiés. ». Le travail de l’agence s’articule autour de plusieurs axes : La paysagiste réalise d’abord un diagnostic des espaces extérieurs pour proposer ensuite à ses clients des solutions respectueuses de l’environnement et en adéquation avec leur image. « Mon objectif est d’étonner les gens avec les plantes » déclare-t-elle solennellement.

Un marché porteur à l’horizon

Après quelques mois d’activités seulement, la consultante confirme que le marché offre des opportunités de croissance considérables : « Il y a tellement de choses à faire et la concurrence est assez limitée sur ce secteur ». En effet, l’entreprise bénéficie du climat général favorable à la protection de l’environnement : « Les nouvelles lois qui réglementent l’usage des phytosanitaires poussent les collectivités à chercher de nouvelles méthodes ». En plus de  cette cible institutionnelle, Mathilde Vincent collabore avec plusieurs autres créneaux comme les entreprises ou les artisans, et affirme  trouver un plaisir spécial à travailler pour des particuliers.27