Antsway, c’est déjà demain

Lancée voilà trois ans seulement, la start-up nancéienne Antsway a parcouru une trajectoire ascendante. Éditeur de logiciels métiers de gestion de flottes intégrant l’écosystème du véhicule électrique, elle associe dans son évolution de véritables challenges techniques liés à des enjeux économiques et environnementaux. La société Antsway trouve sa genèse en 2011. Avec une idée initialement […]

301
Optimiser les tournées professionnelles.

Lancée voilà trois ans seulement, la start-up nancéienne Antsway a parcouru une trajectoire ascendante. Éditeur de logiciels métiers de gestion de flottes intégrant l’écosystème du véhicule électrique, elle associe dans son évolution de véritables challenges techniques liés à des enjeux économiques et environnementaux.

La société Antsway trouve sa genèse en 2011. Avec une idée initialement centrée sur l’optimisation et l’intégration des véhicules électriques au sein des flottes d’entreprise. Assurément, un secteur en devenir. Des données récentes montrent une évolution prometteuse du marché. L’Observatoire du véhicule d’entreprise montrait, au premier semestre 2018, une hausse des immatriculations de l’électrique de 41,1 %, à 3 118 par rapport à la même période en 2017. Déjà, l’an passé, sur l’ensemble des douze mois, 11 811 unités avaient été vendues, soit un bond de 25,1 % par rapport à 2016. Pour une part de marché de 1,47 %. 2018 devrait approcher les 2 %. En 2015, Marc Grojean et Amar Oulamara, professeur en informatique à l’Université de Lorraine mettaient sur orbite la start-up Antsway : le fruit d’un travail préalable de 4 ans de Recherche et Développement au sein du Laboratoire lorrain de recherche en informatique et ses applications (le LORIA), en interaction avec Enedis (ERDF) et La Poste au travers du projet Infini Drive. Depuis son origine, la société a toujours été basée au sein des locaux de l’École des Mines, actuellement à Artem. Spécialisée dans le learn routing, l’entreprise développe et commercialise le logiciel d’optimisation de tournées, AntsRoute, pour les sociétés de l’intervention et de la logistique. Le concept est limpide : il traite l’intégralité du process métier lié aux déplacements. Gains générés : 20 % sur les kilomètres et 35 % sur les coûts d’usage de la flotte de véhicules.

La rentabilité du véhicule électrique

Antsway s’inscrit dans un large champ d’interventions dans les livraisons : colis, meubles, hydrocarbures, matériaux. Également, l’installation d’équipements, l’entretien et la maintenance, la propreté & 3D (dératisation, désinsectisation, désinfection). Les collectivités privées ou publiques sont par ailleurs concernées, avec des visites et des soins à domicile, la livraison de repas auprès de personnes âgées ou handicapées. Le logiciel AntsRoute se compose de quatre modules : la planification intelligente des rendez-vous, la construction de tournées, leur suivi en temps réel, l’analyse du réalisé par rapport au prévisionnel. Ainsi, c’est tout l’écosystème du véhicule électrique qui est administré et optimisé. Antsway se trouve là en capacité de préciser le dimensionnement d’une flotte et le nombre de véhicules électriques à insérer et rentabiliser. Un élément à prendre en compte : une enquête récente d’UFC-Que Choisir révélait que le coût global de possession d’un véhicule électrique était  plus faible, de l’ordre de 3 %, que celui d’un diesel ou d’une essence (5 %), ce dès quatre ans de possession. Antsway vient de nouer un partenariat avec Orange Business Services afin de permettre à ce fournisseur de services et de télécommunication et d’informatique de distribuer AntsRoute auprès de ses clients professionnels. Antsway, composée d’entrepreneurs, de chercheurs et d’ingénieurs experts a également conceptualisé des outils favorisant l’animation d’équipes commerciales, renforçant, d’autre part, son logiciel sur le responsable d’exploitation, en gérant davantage de contraintes, y intégrant l’intelligence artificielle. Au bout du compte, l’ambition est de faire gagner en performance les entreprises.