Patrick Weiten réagit à la fermeture des centres de formation de l’AFPA

L’Agence Nationale pour la Formation Professionnelle des Adultes (AFPA) a annoncé, le jeudi 18 octobre dernier, la suppression de près de 1.000 postes suite à la fermeture de plusieurs centres à travers tout l’Hexagone. Cette action serait due aux pertes financières constatées entre 2012-2016 et qui s’élèveraient à plus de 700 millions d’euros. Les structures […]

330

L’Agence Nationale pour la Formation Professionnelle des Adultes (AFPA) a annoncé, le jeudi 18 octobre dernier, la suppression de près de 1.000 postes suite à la fermeture de plusieurs centres à travers tout l’Hexagone.

Cette action serait due aux pertes financières constatées entre 2012-2016 et qui s’élèveraient à plus de 700 millions d’euros. Les structures de Faulquemont et Thionville-Yutz font partie des entités touchées par la mesure.

Patrick Weiten, Président du Département de la Moselle, réagit à cette annonce et interpelle, via un communiqué de presse diffusé le 26 octobre 2018, les responsables de l’AFPA à revenir sur leur décision.

D’une part, il exprime son incompréhension face à l’absence de toute forme de concertation avec les collectivités locales et les diverses branches  professionnelles afin de déterminer les attentes du marché. Et de l’autre, il insiste sur le caractère attractif du département de la Moselle pour les grands groupes.

Plus d’un milliard d’euros sera en effet injecté prochainement dans l’économie mosellane permettant de créer plusieurs milliers d’emplois, ce qui nécessite la mise en place de formations adaptées aux besoins des recruteurs.