«Il n’y a pas ceux qui combattent et ceux qui soutiennent, il n’y a qu’une armée»

Basé au quartier Général-Frère (7e arrondissement de Lyon), le général Patrick Henry arrive au terme de son mandat et passera le relais à la fin de l’été. Celui qui cornaque depuis trois ans le Centre interarmées du soutien «restauration et loisirs» (ndlr : qui relève de la direction centrale du Service du commissariat des armées) livre […]

92
Vous devez être connectés pour visualiser cet article