La réussite de Semia

C’est l’une des belles réussites lorraines. Cette année, la start-up Semia fête ses 20 ans. Comme l’Incubateur lorrain à Nancy et le Technopole de l’Aube à Troyes, elle fait partie du trio d’incubateurs publics labélisés par la Région Grand Est. Semia a pris son envol à Strasbourg, héritière du dispositif «Allègre» sous l’impulsion du ministère […]

175

C’est l’une des belles réussites lorraines. Cette année, la start-up Semia fête ses 20 ans. Comme l’Incubateur lorrain à Nancy et le Technopole de l’Aube à Troyes, elle fait partie du trio d’incubateurs publics labélisés par la Région Grand Est. Semia a pris son envol à Strasbourg, héritière du dispositif «Allègre» sous l’impulsion du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche. Ses fondateurs ont été l’Inserm, le CNRS, l’école d’ingénieurs INSA, l’ancienne région Alsace, l’Université de Strasbourg et de Haute-Alsace. Objectif : favoriser les transferts de technologies issues de la recherche publique vers la création d’entreprise. Semia est désormais présent à Mulhouse, Charleville-Mézières, Reims, cogérant l’incubateur messin The Pool. Semia, en 2018, ce sont trois millions d’euros de budget annuel et 100 projets soutenus.