Réimplanter les cafés de pays

À partir du Salon des Maires 2017 est née l’initiative nationale de l’association Service en tête, via l’offre Service en tête -Territoires, à partir de problématiques soulevées dans le Livre Blanc «Les cafés, une chance pour nos territoires». En une décennie, le nombre d’établissements, bars et cafés, a chuté de près de 10 % dans […]

À partir du Salon des Maires 2017 est née l’initiative nationale de l’association Service en tête, via l’offre Service en tête -Territoires, à partir de problématiques soulevées dans le Livre Blanc «Les cafés, une chance pour nos territoires». En une décennie, le nombre d’établissements, bars et cafés, a chuté de près de 10 % dans nos campagnes. Cette économie de village génère pourtant 52 000 emplois directs en France pour 6 milliards d’euros de chiffre d’affaires annuel. Service en tête – Territoires s’adresse aux petites communes ou groupements de petites communes porteurs d’un projet d’ouverture ou de pérennisation d’un débit de boissons et accompagnés ou en recherche d’un exploitant. Pour répondre aux conditions, la localité doit notamment être engagée financièrement dans le projet et être propriétaire des murs du fonds de commerce. Une redynamisation des territoires effectuée en fonction de besoins purement locaux. Ces établissements proposent ainsi différents services. Le Téterchenais en Moselle assure par exemple salon de thé, dépôt de pain et cantine scolaire.