106 115

C’est le nombre de dépôts de marques que l’INPI (Institut national de la propriété industrielle) a enregistré l’année dernière. Un record pour la troisième année consécutive comme l’attestent les chiffres 2020 publiés par l’institut la semaine dernière.

106 115
106 115

 Le chiffre des marques déposées est en augmentation constante depuis cinq ans. La hausse entre 2019 et 2020 est de + 7,2 %. La hausse est également présente au niveau des dépôts de dessins et de modèles (5 903 dépôts soit une hausse de 3,7 % par rapport à 2019), seules les demandes de dépôts de brevets sont en baisse (14 309 demandes déposées en 2020 soit une baisse de 9,5 % par rapport à 2019). «Avec plus de 100 000 marques déposées, les porteurs de projets nous montrent leur résilience et leur profonde envie d’entreprendre. Malgré une année éprouvante, les projets et l’envie de créer sont toujours là. Cela ne peut que nous rendre optimistes pour la reprise», commente Pascal Faure, le directeur général de l’INPI. Côté brevets, la situation est très contrastée. La crise sanitaire a fortement frappé les secteurs du transport (automobile, aéronautique) ce qui s’est traduit par une baisse de dépôts tandis que les secteurs de la santé ou de la chimie sont en hausse. «Dans ce contexte bouleversé, où l’innovation est absolument indispensable, l’INPI est plus que jamais concentré sur sa mission d’accompagnement des entreprises dans la construction de leur stratégie de propriété industrielle», rappelle le directeur général de l’institut. «L’accès plus simple et progressif à la propriété intellectuelle, rendu possible par la mise en œuvre de la loi PACTE en 2020 et notre offre «Coaching INPI» qui inclut un programme spécial start-up et un programme dédié aux collaborations public-privé, devraient permettre aux entreprises de renforcer encore la protection de leurs innovations.»