73 %

73 %
73 %

C’est le pourcentage de TPE-PME qui poursuivront leur digitalisation une fois la crise passée. C’est l’un des principaux enseignements tirés de l’enquête de PayPlug (solution de paiement omnicanale des PME) réalisée avec YouGov sur le moral et les ambitions des TPE-PME pour cette année. «Pour 58 % des cadres gestionnaires, dirigeants, managers de TPE-PME, la crise sanitaire a impacté négativement l’activité de leur entreprise. Le secteur le plus négativement impacté est celui de l’hôtellerie et des loisirs (80 %). A contrario, les secteurs du transport et de la distribution, ainsi que celui de la vente au détail (VAD) ont été impactés positivement, pour respectivement 54 % et 59 % des répondants», peut-on lire dans cette enquête. À la différence d’autres enquêtes sur le moral des chefs d’entreprise, les six prochains mois sont appréhendés avec optimisme par la majorité (66 %) des TPE-PME. «Ces résultats restent malgré tout contrastés selon les régions. Si les optimistes se situent majoritairement en région parisienne (69 %) et dans le Nord-Est (68 %), c’est dans le Sud-Ouest (39 %) et en région Nord-Ouest (36 %) que l’on trouve les sondés les plus pessimistes.» Autre constat établi par cette enquête : depuis le début de la crise sanitaire, 71 % des interrogés déclarent avoir investi ou développé des outils et processus permettant de poursuivre l’activité malgré la situation sanitaire, notamment dans le secteur de la vente au détail (72 %). «73 % envisagent en particulier de poursuivre leurs investissements dans la digitalisation de leur activité une fois la situation revenue à la normale. Si 62 % des sondés du secteur de la vente au détail pensent que leur entreprise est suffisamment digitalisée, 76 % entendent malgré tout poursuivre leur digitalisation.» À noter que 79 % des sondés de cette enquête affirment avoir des projets de développement pour cette année. «D’un point de vue sectoriel, on observe que le vente au détail reste très proche de cette tendance (77 %), tandis que ce pourcentage s’envole dans le secteur de la comptabilité (95 %), mais plonge pour l’hôtellerie et loisirs dont seuls 63 % des interrogés déclarent avoir des projets de développement au cours de douze prochains mois.»