Cap sur le Louvre

Cap sur le Louvre
Cap sur le Louvre

Le sculpteur Jean Bergeron, de Pierrefitte-sur-Aire, et le tailleur de pierre Alain Bertaud… ces deux artisans meusiens seront du voyage avec leurs homologues vosgiens, meurthe-et-mosellans et mosellans du 8 au 11 novembre prochain au Carrousel du Louvre à Paris à l’occasion du Salon international du Patrimoine culturel. «C’est une vitrine exceptionnelle pour la notoriété de nos métiers et de notre région. Sur un espace de 48 m², nous accueillerons une dizaine d’artisans d’art qui pourront ainsi mettre en avant leur savoir-faire face aux 20 000 visiteurs particuliers et professionnels attendus à l’occasion de cette manifestation », explique Pierre-Etienne Pichon, de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat de Meuse. Thème générique annoncé pour l’édition 2012 : le patrimoine éco-responsable. Sur ce sujet, les Meusiens et les Lorrains auront, sans aucun doute, beaucoup de choses à apporter aux professionnels qui représentent 36 % du visitorat de ce salon parisien.

Côtes de Meuse

Calamités agricoles

Calamités agricoles reconnues pour la zone des Côtes de Meuse ainsi que la commune de Cousancesles- Forges en tant que zone sinistrée au titre des calamités agricoles pour pertes de récoltes sur mirabelles, quetsches, cerises, pommes, poires, pêches et abricots. La préfecture de Meuse précise que l’indemnisation du Fonds national de garantie des calamités agricoles se fait selon des seuils réglementaires : minimum 30 % de pertes sur les productions fruitières sinistrées et le montant de ces pertes doit dépasser au minimum 13 % du produit brut. Les exploitants concernés peuvent déposer leurs dossiers de demande d’indemnisation jusqu’au 22 novembre sur le portail www. mesdemarches.agriculture. gouv.fr dans la rubrique Telecalam.

Boncourt-sur-Meuse

Truffes d’Automne

Automne 2012… le programme est tombé à la Maison des Truffes et de la Trufficulture ! Jusqu’au 22 décembre, tous les samedis de 10 h à 12 h, le fameux Marché aux Truffes est annoncé et il est ponctué par différentes animations et découvertes à l’image de nombreuses nouveautés culinaires. Philippe Laruelle, chef du Val Fleuri au Grand Valtin dans les Vosges, quitte ses montagnes vosgiennes chaque samedi (ou presque) pour faire partager les trésors de la gastronomie dans l’univers de la truffe. «C’est une immersion totale au coeur de la trufficulture. Les amateurs découvrent toutes les formes d’utilisation de la truffe dans les cuisines depuis le début du XXème siècle», expliquent les maîtres des lieux. Toutes les informations détaillées sont disponibles à l’Office du tourisme en Pays de Commercy ou via le portail www.commercy.org