Fasthôtel s’installe

Fasthôtel s’installe
Fasthôtel s’installe

Fasthôtel s’installe en Lorraine, et c’est à Dun-sur- Meuse dans l’établissement géré par le couple Ferrante, le Râle de Genêts, que ce réseau de la Société coopérative des nouveaux hôteliers (SCHN), commence son maillage lorrain. Exploité depuis octobre 2010, l’hôtel des Ferrante rejoint donc ce réseau composé de plus de soixante-dix établissements dans l’Hexagone. Ce réseau national d’hôtellerie économique se développe depuis 2007 à travers deux types d’établissements : les Fasthôtel reconnaissables à leurs façades en bois et les Relaisfasthôtel pour les établissements ayant rejoint le réseau après leur restauration. «Nous cherchons à nous développer dans les villes moyennes, y compris dans les zones rurales, en nous adressant à des hôteliers qui gèrent entre 30 et 50 chambres, ou qui souhaitent faire construire un Fasthôtel sur ces bases», assure le réseau.

Bar-le-Duc
La Poste «électrique»

Six voitures électriques pour la plate-forme courrier de Barle- Duc ! Jean-Philippe Vautrin, le directeur de l’installation, a présenté cette nouvelle flotte de véhicules entrant dans le plan de déploiement du groupe la Poste pour 2015. Objectif : atteindre 10 000 véhicules électriques dans l’Hexagone. «Cette commande est l’aboutissement d’un long travail d’étude, de concertation et de construction d’un appel d’offres sans précédent, mené par le groupement national de commandes de véhicules électriques, lancé en avril 2010, piloté par Jean-Paul Bailly, notre pdg et coordonné par l’Ugap», assure la Poste. Renault et Peugeot sont les deux constructeurs choisis par le groupement d’achats. «En 2015, nous disposerons de la plus importante flotte de véhicules électriques du monde», assure la Poste. Son objectif est de devenir l’opérateur de référence en matière de logistique urbaine responsable.

MCM
Reprise de Delfind

Reprise effectuée pour le groupe MCM Meusienne de Mécanique ! Depuis le mois d’août dernier, cette société spécialisée dans les domaines de la mécanique et de la mécano-soudure a repris l’entreprise Delfind de Longwy spécialisée dans les domaines du régulage et de la fonderie des alliages cuivreux. «Cette reprise s’inscrit dans le cadre de nos développements industriels», assure-t-on chez MCM. Le groupe meusien est déjà présent sur certains marchés de la société Delfind. Les principaux développements annoncés seront axés sur les domaines du régulageantifriction et de la fonderie et des alliages cuivreux. A noter que depuis fin août, Nicolas Dufosse a pris les fonctions de directeur de Delfind et que pour faciliter la reprise, Marc et Gérard Lecomte accompagneront pendant une période transitoire le nouveau directeur.