La biodiversité, enjeu capital en Grand Est

La biodiversité, enjeu capital en Grand Est
La biodiversité, enjeu capital en Grand Est

Menée en partenariat avec l’État, les Agences de l’eau Seine-Normandie, Rhin-Meuse, Rhône-Méditerranée-Corse et l’Agence française pour la biodiversité, la stratégie régionale de la biodiversité propose un cadre commun d’intervention pour la période 2020-2027, dans lesquelles s’inscrivent des actions répondant à 36 défis. Ces défis répondent à des objectifs précis : protéger l’existant, reconquérir les milieux dégradés, mieux connaître pour agir,  mobiliser tous les acteurs, améliorer l’efficacité et la cohérence des politiques publiques en matière de biodiversité. Parmi les actions à mener, on peut notamment citer la création d’un fond d’aide aux initiatives citoyennes pour soutenir les projets locaux, l’interdiction d’utiliser des plastiques à usage unique dans les zones à fort enjeu biodiversité, la conversion de 20 000 hectares par an d’exploitation en bio ou encore la mise en place d’un module de formation eau-biodiversité dans les principales formations professionnelles du Grand Est (artisanat, agriculture, paysagiste, BTP, industrie, tourisme, sport).