Frank Boehly, président du Conseil National du Cuir

«La France a mis au point un dispositif qui permet de remonter depuis une peau jusqu’à l’élevage concerné»

Nouvelles obligations en matière de RSE, problèmes de transmission des entreprises, difficultés d’approvisionnement liées à la baisse des troupeaux… Tirées par les locomotives du luxe, les PME de la filière du cuir déploient des solutions nouvelles. Le point avec Frank Boehly, président du Conseil National du Cuir, organisation interprofessionnelle de producteurs et utilisateurs de cuir qui regroupe 21 fédérations ou syndicats professionnels

© Patrick Alves «L’industrie du cuir a des besoins importants alors que le nombre d’élevages diminue», assure Frank Boehly, président du Conseil National du Cuir.
© Patrick Alves «L’industrie du cuir a des besoins importants alors que le nombre d’élevages diminue», assure Frank Boehly, président du Conseil National du Cuir.

La directive CSRD qui étend l’obligation de publication d’informations extra-financières aux entreprises de plus de 250 salariés et 20 millions d’euros d’actifs s’impose à partir de 2025. Quel est son impact pour la filière du cuir ? La plupart des PME de la filière cuir se situent au-dessous du seuil prévu par la directive. Elles n’auront donc pas à rédiger de rapports mais seront impactées de ...

La lecture de cet article est reservée aux abonnés


Les Tablettes Lorraines

Il vous reste 79% à découvrir. Abonnez-vous !


A partir de 3€/mois


Je me connecte Je m'abonne