Interview

Claude Paichard, directeur général délégué chez Mediameeting : «la voix a répondu au besoin d'immédiateté induit par la…

La voix, un outil de communication professionnelle ? Podcasts et radios d'entreprises s'avèrent particulièrement adaptés au contexte actuel, estime Claude Paichard, directeur délégué chez Mediameeting, agence spécialisée dans ce domaine. Avec la pandémie, il a vu les demandes affluer...

© : Mediameeting
© : Mediameeting

Podcasts, radios d'entreprise... En quoi la voix représente-t-elle un mode de communication pertinent pour les PME ?

Les podcasts et les radios d'entreprise permettent de multiples usages : partager des informations, former, fédérer... tout en transmettant de l'émotion. Le plus souvent, les PME utilisent le format du podcast. Nous avons beaucoup de demandes en périodes de fêtes, ou alors, pour une occasion comme la signature d'un nouveau contrat. Mais les podcasts peuvent aussi devenir un outil de communication récurrent, avec un rendez-vous mensuel ou hebdomadaire. En cinq ou six minutes, le chef d'entreprise fait le point sur l'actualité de la société. Ou alors, les salariés présentent leur métier : c'est une manière de faire remonter les voix du terrain. En outre, la voix peut jouer le rôle d'outil de formation, de manière très vivante : des collaborateurs peuvent témoigner de la manière dont un outil digital change leur quotidien, partager leurs astuces. La particularité de l'oralité réside dans sa simplicité et sa souplesse : il est possible d'écouter un podcast où l'on veut et quand on veut, sur son smartphone ou son ordinateur. Et du point de vue d'une PME qui ne dispose pas d'un service de communication très développé, il s'agit d'un outil facile à mettre en place, même s'il faut le faire de manière professionnelle.

La pandémie a-t-elle modifié les usages ?

Nous avons beaucoup travaillé durant la crise : la voix était particulièrement adaptée à ces circonstances. En effet, du jour au lendemain, les salariés d'une même entreprise se sont retrouvés isolés les uns des autres, sans relations physiques avec leurs collègues. L'audio a permis de fédérer ces personnes qui étaient en télétravail, à leur domicile. Par exemple, chez Carglass, la web radio a accompagné l'activité au quotidien des collaborateurs dispersés, avec des chroniques régulières, des émissions, de la musique, des actualités... De plus, sur le plan managérial, la voix a aussi répondu au besoin d'immédiateté induit par la crise. Durant le premier confinement, chaque dimanche soir, le président du groupement d'Intermarché réalisait un podcast destiné à l'ensemble des responsables des magasins. Il y commentait les dernières informations données par le gouvernement et leurs implications sur l'activité des entreprises, par exemple, en matière de protocole sanitaire. Clairement, le confinement a ramené la voix dans la communication des entreprises.

Quel avenir voyez-vous pour la voix dans la communication d'entreprise ?

Cette année, la radio fête ses 100 ans, mais l'usage de la voix en entreprise est une histoire récente. Mediameeting, qui a été pionnier dans ce domaine, n'a que 17 ans. Aujourd'hui, le marché est en pleine croissance. Les usages de l'audio se diffusent de plus en plus en entreprise. La pandémie a accéléré le mouvement, d'autant que la multiplication des visioconférences a permis à chacun de réaliser que la vidéo, est, au sens premier du terme, fatigante, contrairement à la voix. Par ailleurs, aujourd'hui, plus de 110 millions de podcasts sont téléchargés chaque mois en France ! Ce média fait partie des loisirs des Français, et il n'existe pas de raisons à ce qu'il ne soit pas employé aussi en entreprise. En effet, les attentes sont les mêmes : 93 % des salariés déclarent que la communication orale est importante en entreprise. Et 59 % d'entre eux sont déjà des habitués des podcasts...

                                                                                                                         Propos recueillis par Anne DAUBRÉE