Le Medef 54 soulève le problème frontalier

Le Medef 54 soulève le problème frontalier
Le Medef 54 soulève le problème frontalier

Des commerces non essentiels fermés en France, direction le Luxembourg ! «Nous avons été alertés par nos adhérents du Pays-Haut et plus particulièrement autour de Villerupt, qu’un nombre important de Français frontaliers passaient la frontière pour faire des achats non essentiels. C’est état de fait étant rendu possible par l’ouverture complète des magasins luxembourgeois. Ce phénomène est particulièrement grave pour les commerçants français puisqu’ils cumulent perte de CA, renforcement de leurs concurrents, inutilité des investissements liés au déploiement de solution digitale», interpelle le Medef de Meurthe-et-Moselle. Le mouvement patronal départemental demande au préfet d’autoriser par dérogation l’ouverture des commerces en zone frontalière. En plus de cette demande jugée légitime, le Medef 54 appelle «à un sursaut citoyen de la part des frontaliers français pour qu’ils soient solidaires de leurs commerçants de proximité.»