France Relance en Meurthe-et-Moselle

Le plan et le préfet en ordre de marche...

Renforcement de la compétitivité, accompagnement à l’export, soutien à l’industrie ou encore accompagnement pour l’emploi des jeunes, le plan France Relance en Meurthe-et-Moselle est en marche tout comme Arnaud Cochet, le préfet du département, qui enchaîne les visites d’entreprises depuis quelques semaines. Étape le 1er mars du côté de Noremat à Ludres pour mettre en avant le plan : «1 jeune, 1 solution» et tirer un premier bilan de France Relance dans le département.

Arnaud Cochet, le préfet de Meurthe-et-Moselle a visité l’entreprise Noremat de Ludres, pilotée par Christophe Bachmann, le 1er mars dernier.
Arnaud Cochet, le préfet de Meurthe-et-Moselle a visité l’entreprise Noremat de Ludres, pilotée par Christophe Bachmann, le 1er mars dernier.

«15 % de nos effectifs sont issus de l’alternance et une vingtaine de stagiaires sont accueillis chaque année !» Avec ses quelque 300 salariés répartis dans ses neuf agences, Christophe Bachmann, le pilote de Noremat, constructeur de matériels d’entretien des accotements routiers dont le siège est basé sur le Dynapôle de Ludres-Fléville, s’affiche comme l’un des exemples typiques de la mise en ava...

La lecture de cet article est reservée aux abonnés


Les Tablettes Lorraines

Il vous reste 79% à découvrir. Abonnez-vous !


A partir de 3€/mois


Je me connecte Je m'abonne