Les notaires constatent un ralentissement du marché immobilier

Alors que le nombre de transactions est resté très élevé, le bilan annuel immobilier des Notaires de France fait état d’une lente décrue du volume des ventes de logements anciens et de l’offre de biens à vendre, ces derniers mois. Le niveau des prix dans l’ancien est resté soutenu en 2022, pour les appartements, et encore plus pour les maisons.

Les notaires constatent un ralentissement du marché immobilier

Après presque deux années de fièvre immobilière, dont un pic historique en septembre 2021, les volumes de ventes «ont entamé une lente décrue, laissant présager une fin d’année légèrement sous la barre de 1,1 million de ventes, ce qui reste exceptionnellement haut», a expliqué Édouard Grimond, notaire à Lille et porte-parole du Conseil supérieur du notariat (CSN), lors de la présentation du bilan ...

La lecture de cet article est reservée aux abonnés


Les Tablettes Lorraines

Il vous reste 79% à découvrir. Abonnez-vous !


A partir de 3€/mois


Je me connecte Je m'abonne