3 questions à…

Pierre Bresson, président de l’association EGEE 54 et 88

Dans le climat actuel où le soutien et l’entraide s’affichent comme des valeurs à réactiver, les bénévoles retraités de l’écosystème entrepreneurial de l’association EGEE (Entente des Générations pour l’Emploi et l’Entreprise) se distinguent comme un des maillons forts de cette entraide nécessaire entre les générations.

Pierre Bresson, président de l’association EGEE 54 et 88
Pierre Bresson, président de l’association EGEE 54 et 88

Vous venez de prendre la présidence de l’association EGEE pour la Meurthe-et-Moselle, le contexte actuel renforce-t-il vos actions ?

C’est ce que souhaitent notre vingtaine de bénévoles ! Encore plus aujourd’hui, il y a un besoin de transmission d’expériences pour épauler le plus possible les jeunes, et les moins jeunes.

Quelles sont vos actions ?

Nous les menons sur ce que nous appelons les 3E. Éducation, Emploi et Entreprise. L’éducation : en préparant des étudiants de la région à entrer dans la vie professionnelle. L’emploi : pour aider les demandeurs dans leur recherche et les préparer aux entretiens d’embauche. L’entreprise : où nous accompagnons les porteurs de projets. Sur ce volet, nous travaillons avec Initiative Grand Nancy avec laquelle nous suivons les dossiers des créateurs d’entreprise.

Vous êtes aujourd’hui présents dans les Vosges, quels sont vos objectifs ?

C’est tout récent ! Dans ce département, nous développons pour le moment uniquement le volet Emploi. L’ADN demeure le même : ce n’est pas la vie qui passe, c’est nous qui passons. Nous avons un rôle de passerelle et de transmission.