Sébastien Duchowicz, président des Vitrines de Nancy

Lancement d’une campagne par l’association des Vitrines de Nancy pour annoncer le retour des commerçants. Objectif : remettre de l’humain au niveau du commerce de centre-ville. Le tout dans un climat où la ville de Nancy réinvente l’accès aux commerces avec la mise en place d’un chemin piéton à partir de juillet.

Sébastien Duchowicz, président des Vitrines de Nancy
Sébastien Duchowicz, président des Vitrines de Nancy

Vous venez de lancer la campagne : «Le retour des commerçants» jusqu’au 29 juin, quel est son objectif ?

Après les périodes délicates que nous avons connues, il est indispensable de remettre de l’humain au niveau du commerce. De montrer les portraits des commerçants, il existe naturellement sur cette affiche des figures connues mais nous souhaitons faire découvrir les commerçants de chaque quartier.

Comment allez-vous y parvenir ?

Jusqu’au 14 juin, sur nos réseaux sociaux, nous avons réalisé une série de vidéos sous forme de webséries. Une quinzaine de commerçants ont été interviewés, chaque jour leur portrait est diffusé.

La ville de Nancy vient d’annoncer la mise en place, à partir du 10 juillet et jusqu’au 29 août, d’un chemin piéton au centre-ville, est-ce une bonne chose ?

Nous travaillons de concert avec la ville pour améliorer l’attractivité du centre-ville. Cette piétonisation est une phase de tests grandeur nature sur une durée longue. Nous aurons ainsi un recul sur les effets de cette démarche. Cela permettra de nourrir de nouvelles réflexions.