Face à face

Donner le droit à l’erreur, d’accord, mais comment le gérer

Donner le droit à l’erreur, d’accord, mais comment le gérer

Cet article vient clore la série sur la motivation. La dernière fois, nous nous étions penchés sur le cinquième niveau de la pyramide de Maslow, celui de l’épanouissement, du dépassement et de la réalisation de soi. Nous avions évoqué en quoi le management par objectifs intelligents était… intelligent pour contribuer à développer le sentiment de fierté chez le collaborateur. Et j’avais terminé en vous promettant de parler du droit à l’erreur. Je vais y venir tout de suite.

Compétitivité et croissance : oublions le débat politique… !

Compétitivité et croissance : oublions le débat politique… !

Discours politiques, débats télévisés, articles à foison sur ce sujet… pourquoi aborder une nouvelle fois ces deux notions, compétitivité et croissance ,qui reviennent quotidiennement à nos oreilles ? Nous ne rentrerons pas ici dans le débat, consistant par exemple à comparer le coût du travail en Allemagne et en France, et encore moins dans les arguties sur les prévisions de croissance économique qui sont tributaires de facteurs trop souvent occultés par le monde politique. Nous souhaitons plutôt apporter un regard d’investisseur sur ces deux notions, le propre des marchés financiers, et donc des investisseurs, étant d’essayer d’anticiper les tendances à venir, d’identifier les marchés porteurs et les entreprises sur lesquelles investir.

Une technique de coaching qui décoiffe !

Une technique de coaching qui décoiffe !

Nous bouclons aujourd’hui la série d’articles consacrée au 4e niveau de la pyramide, le niveau des besoins d’estime (estime de soi, considération et reconnaissance). Mais avant de vous communiquer cette technique de coaching avec laquelle j’obtiens régulièrement des résultats étonnants, parlons d’une autre technique, plus connue elle, mais qui est également très efficace.